Pourquoi vous devriez souscrire à une mutuelle de santé ?

L’on n’est jamais assez prudent ! Voilà qui explique pourquoi la société regorge de nombreuses assurances promues part l’Etat et le secteur privé. Au milieu de cette multitude de garanties, figure la mutuelle assurance santé, quasiment obligatoire pour tout actif du secteur privé et ce, pour diverses raisons. Salarié ou non, ce document vous présente l’intérêt de la souscription à cette prestation.

Pour bénéficier de certaines garanties fondamentales

Toutes les solutions d’assurance santé présentes sur le marché ne sont pas utiles. Chaque individu est donc libre de souscrire la police qui répond le mieux à ses attentes. Pour ce qui est de la mutuelle assurance santé, elle est obligatoire, notamment depuis 2016, avec l’entrée en vigueur de la loi sur la sécurisation de l’emploi. Pourquoi ? Il se trouve en effet que la Sécurité Sociale ne prend pas en charge tous les besoins de couverture médicale des actifs français. Pour pallier la situation, l'Etat exige à chaque citoyen de souscrire cette assurance. Elle est globale parce qu'elle compte 5 principales garanties dites fondamentales.

La mutuelle assurance santé permet de couvrir les frais de :

  • consultations médicales
  • médicaments pharmaceutiques
  • soins optiques
  • traitements dentaires
  • et achat d’appareils auditifs.

La plupart des solutions d’assurance qui sont liées à la santé proposent une batterie de garanties aux souscripteurs. Prenez toutefois garde : celles-ci ne sont pas toutes utiles. À vous de dicter vos préférences selon votre état de santé, votre situation sociale et vos revenus. Cependant, bien qu’il soit nécessaire d’être couvert, il faut y aller avec science au moment du choix de ses garanties. En effet, le coût de la police n’est pas toujours à la portée de toutes les bourses.

Voir aussi :  Pourquoi opter pour l’usage des plantes médicinales ?

Pour être parfaitement couvert en cas de soucis de santé

En général, les frais des soins médicaux sont exorbitants et peuvent mettre à mal n’importe quel budget. Ce qui a le don de dissuader les patients de recourir à certains soins même lorsqu’ils sont malades. Ces derniers ont toutefois à leur disposition une alternative, laquelle consiste à adhérer à la mutuelle assurance santé. Lorsque vous y souscrivez, l’assureur s’engage à vous venir en aide en vous en accordant un bonus de couverture de certaines pathologies.

L’organisme d’assurance déclenche le soutien en cas de survenance des maux comme les soins dentaires et les soins ophtalmologiques. Ils sont assortis du remboursement des frais des lunettes de vue et des lentilles de contact. Les prothèses auditives sont également prises en charge. Ce soutien permet d’alléger vos charges financières, tout en étant bien couvert en cas de problème de santé.

Pour protéger votre famille

Selon la loi, il est une obligation pour tout employeur de proposer une assurance santé à ses salariés. Cette formule est dénommée complémentaire santé collective. Ce dispositif est prévu pour décharger l’employé du financement par lui-même des soins médicaux pour des malaises découlant de l’exercice de sa profession. Cependant, un tel contrat signé peut également profiter à votre conjoint (e) et à vos enfants. Pour cela, vous n’avez qu’à les ajouter au contrat pourvu, qu’ils soient vos ayants-droits.

Les garanties sont optionnelles ici aussi. Elles sont fonction du niveau de remboursement retenu conjointement avec le patron et l’organisme assureur. Comme évoqué plus haut, la complémentaire ou mutuelle vient en complément du dispositif de remboursement de la Sécurité Sociale. Il est à noter qu’en dehors du cadre de l’entreprise, la mutuelle est facultative (complémentaire santé individuelle). Toutefois, elle est vivement recommandée si vous souhaitez bénéficier d’un allègement de vos dépenses en cas de maladie.

Voir aussi :  En finir avec l'acné : s'en débarrasser définitivement !

Pour bénéficier des différents niveaux de remboursement

Étant donné que tous les accords débouchent sur un niveau de remboursement donné, vous aurez à opter entre différentes formules de couverture. Vous avez en effet la possibilité de souscrire à une couverture totale. Cette solution est indiquée pour les soins de santé très onéreux et dont les frais sont faiblement remboursés par la Sécurité Sociale. Elle donne droit à un remboursement pouvant aller au-delà de 300 %. L’autre option est de pencher pour la protection basique, encore appelée formule 100 % qui vous retourne le gap entre le montant des soins et la part couverte par la Sécurité Sociale.

Il existe cependant une troisième alternative, tout aussi intéressante : la couverture intermédiaire. Cette dernière vous garantit un meilleur niveau de remboursement que la formule basique (entre 150 et 250 %), avec la possibilité de souscrire à des forfaits.

La cotisation mensuelle est fixée par l'assureur selon votre âge, votre salaire, votre statut de salarié ou non. Pour faire un choix judicieux, servez-vous d'un outil de comparaison. N’hésitez pas à demander plusieurs devis. Comparez les coûts pratiqués et les avantages spécifiques qui vont avec.

Pour me soutenir :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page