Sciatique : traitements et solutions

La sciatique correspond à une douleur du membre inférieur tout le long du nerf sciatique. Souvent associée à des lombalgies, la sciatique peut avoir diverses origines comme une hernie discale, une arthrose ou un traumatisme.

Dans cet article, nous allons vous proposer les traitements et les solutions qui existent pour soulager les douleurs sciatiques.

Sciatique : quels sont les traitements médicaux utilisés en cas de douleurs sciatiques ?

Dans un premier temps, le traitement de la sciatique est médicamenteux. Le médecin peut vous prescrire des antalgiques comme le paracétamol et l’ibuprofène ainsi que des anti-inflammatoires, par voie injectable selon les recommandations du spécialiste.

En règle générale, le médecin prescrira une association de trois médicaments : paracétamol, anti-inflammatoire et les myorelaxants.

Si la douleur persiste toujours, le médecin prescrira des corticoïdes par voie orale à prendre pendant une courte période allant d’une semaine à 10 jours. Dans de rares cas, la morphine est prescrite, en particulier lors de douleurs aigües. Dans le cas où la douleur est persistante, une administration de myorelaxants peut être préconisée.

Généralement, la douleur disparait progressivement avec le traitement, au bout de trois semaines.

Si la douleur ne disparait pas et si l’origine de la sciatique est une hernie discale, la chirurgie peut être préconisée. La chirurgie permettra ainsi d’enlever la pression qu’exerce le disque vertébral sur le nerf sciatique.

Douleurs sciatiques : les solutions sans médicaments existent-elles ?

en finir avec la sciatique

Pour soulager la douleur sciatique, il existe certains remèdes naturels non médicamenteux qui peuvent s’avérer efficace. A ce titre, le jus de pomme et de céleri peut avoir une action efficace contre les douleurs.

En cas de douleurs, il est conseillé également de prendre une infusion de saule, car composée de salicine, un des principaux actifs de l’aspirine. Pour détendre le nerf sciatique, l’ortie peut également s’avérer efficace en prenant un bain avec un litre d’infusion d’ortie.

En raison de leur propriétés anti-inflammatoires le thym et l’origan semblent être de bons alliés contre la douleur sciatique.

L’aile, un cataplasme de houblon et de l’eau chaudes sont également efficace lorsque vous êtes victime d’une crise sciatique.

D’un autre côté, contrairement aux idées reçues, se reposer en restant alité n’est pas conseillé. Il faut éviter de rester immobile pendant plus de 3 heures. Il est ainsi déconseillé d’éviter les longs trajets assis.

Il est conseillé également de maintenir une activité physique normale en évitant les mouvements de flexions ou les activités qui provoquent des chocs ou des traumatismes comme les torsions. Autrement dit, une activité douce comme la marche est très bénéfique pour soulager et récupérer rapidement de la douleur sciatique.

Les étirements pour soulager les douleurs sciatiques sont également recommandés. L’idée est de faire des mouvements dans la direction opposée à la position douloureuse.

Si malgré ces remèdes, la douleur persiste toujours, il est peut-être temps d’envisager de faire recours à un physiothérapeute. Les traitements de physiothérapie comprennent plus activités telles que le massage, la chaleur ou l’électrothérapie qui permettent de soulager les douleurs.

Est-il possible de prévenir la sciatique ?

En appliquant certaines mesures, il est possible de prévenir l’apparition des douleurs sciatiques. Voici quelques exemples :

  • La pratique régulière d’une activité physique douce telle que la marche et surtout la natation permettent de renforcer la musculature du bas du dos et de l’abdomen.
  • Maintenir une posture la plus correcte possible : épaules vers l’arrière et le dos bien droit ;
  • Éviter les positions assises ou debout pendant de longues périodes, sinon en cas de position assise, accordez vous des périodes de repos pour vous étirer et vous dégourdir. En cas de position debout, servez vous d’un tabouret bas sur lequel vous reposer vos pieds à tour de rôle.
  • Éviter de porter des objets lourds.

Choisissez un matelas confortable pour dormir et un oreiller adéquat qui évite de former des angles importants au cou.

Pour me soutenir :

Marion

Je suis Marion, Je suis tombée dans la mode, les astuces beauté, et les conseils en tout genre depuis plus de 5 ans maintenant ! Profitez des articles du blog :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page