Les risques du Coronavirus pour un enfant asthmatique

Depuis quelques jours, la peur du coronavirus de Wuhan, aussi appelé 2019-nCoV, s’empare de la France. Les personnes les plus fragiles au niveau respiratoire étant une population particulièrement à risques, nous vous invitons à faire le point sur la situation et les moyens de protection à votre disposition pour votre enfant.

Qu’est-ce que le coronavirus de Wuhan ?

Le coronavirus 2019-nCoV est apparu sur un marché de Wuhan début décembre. Il a infecté environ 42 500 personnes actuellement et 1 000 décès lui sont attribués à ce jour. L’arrivée de cas en France puis de rapatriés venus de Chine suscite l’inquiétude et les mesures de précaution se mettent en place progressivement. Parmi les modes de transmission connus, on notera les postillons ou gouttelettes, mais aussi les contacts rapprochés. On sait depuis peu que les malades sont contagieux avant même de ressentir les premiers symptômes. Le délai d’incubation est, quant à lui, évalué à 14 jours selon les informations disponibles pour le moment.

Coronavirus

Les premiers symptômes connus de ce coronavirus sont la fièvre, la toux, et l’essoufflement. Si cela peut passer pour une grippe de moyenne intensité pour une personne en bonne santé habituellement, les conséquences pour quelqu’un ayant des pathologies respiratoires, cardiaques ou sanguines, peuvent être bien plus graves. Il convient donc de respecter quelques principes de précaution pour éviter au maximum la contamination.

Quel impact sur les asthmatiques et les enfants ?

Toute personne présentant une pathologie respiratoire est potentiellement plus susceptible de développer des complications si elle est contaminée par le coronavirus de Wuhan. Les personnes âgées font elles aussi partie des populations à risque. En ce qui concerne les enfants, aucune donnée ne permet à l’heure actuelle de savoir s’ils sont plus sensibles au virus que les adultes.

Sachant qu’actuellement que quelques cas ont été détectés en France, la prudence est de mise dans les zones à risque. Pour autant, il ne faut pas céder à la psychose ou la panique. Inutile d’aller vous promener avec un masque ou de vous désinfecter les mains à chaque coin de rue. Si votre enfant ou un autre membre de votre famille souffre d’asthme, il est inutile de l’isoler en particulier ou de lui faire porter un masque. En appliquant les méthodes habituelles de prévention contre la grippe, la bronchite ou encore la gastro-entérite, vous réduirez déjà grandement les possibilités de contaminations.

Des gestes simples pour protéger votre enfant asthmatique du coronavirus

enfant asthmatique et coronavirus

Comme nous le disions précédemment, la surprotection n’est pas utile pour protéger votre enfant asthmatique du coronavirus de Wuhan. La saison actuelle se prête particulièrement aux épidémies de grippe, de bronchite et de gastro-entérite. Il convient donc de garder vos bonnes habitudes pour éviter la contamination. Si chaque membre de votre famille retire ses chaussures puis se lave les mains lorsqu’il entre dans votre domicile vous évitez déjà de nombreuses contaminations. En prenant soin de tousser contre le creux de votre coude vous évitez aussi de contaminer vos mains puis de déposer les germes, microbes et autres virus n’importe où.

Une fois ces bases posées, il est bon de rappeler qu’un lavage de nez au sérum physiologique ou à l’eau iodée une fois par jour minimum devrait faire partie de notre hygiène quotidienne. En cas de rhume ou d’encombrement, on peut aller jusqu’à 6 lavages de nez par jour. Lorsque vous n’êtes pas à votre domicile, n’hésitez pas, comme pour toute épidémie, à vous désinfecter les mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique sans rinçage. Cette dernière vous sera très utile en cas de passage dans un centre commercial ou dans les transports en communs. Avec ces gestes simples que vous connaissez déjà vous limiterez les risques de contamination. N’oubliez pas, toutefois, de rester renseigné sur les actualités et les nouvelles informations obtenues sur le coronavirus.

Coronavirus : comment agir en cas de doute ?

Si vous avez de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires, n’hésitez pas à joindre le SAMU (15). Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou à l’hôpital pour éviter de répandre l’épidémie si vous êtes infecté. Un médecin régulateur vous posera quelques questions afin d’évaluer le taux de probabilité de votre éventuelle contamination. En fonction de vos réponses, soit vous serez pris en charge dans le cadre du coronavirus, soit vous serez redirigés vers un hôpital ou votre médecin selon votre état.

Pour me soutenir :

Marion

Je suis Marion, Je suis tombée dans la mode, les astuces beauté, et les conseils en tout genre depuis plus de 5 ans maintenant ! Profitez des articles du blog :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page