La méthode Karrezza pour stimuler sa vie sexuelle

Le terme Karrezza est issu de l’italien carezza, qui signifie « caresse ». Contrairement à la majeure partie des rapports sexuels, l’objectif à atteindre dans la méthode Karezza n’est pas l’orgasme, mais un état de parfaite détente avec son partenaire.

C’est ainsi que la méthode Karezza encourage chacun des partenaires à être aussi détendu que possible. Pour ce faire, il s’agit de contrôler son souffle et de prendre de grandes respirations pour un moment de plénitude intense. C’est alors que le sentiment d’énergie intense se fait ressentir.

Avec la technique Karezza, l’accent est mis sur l’amour spirituel avec l’autre, et non la passion sexuelle. Ceux et celles qui pratiquent la Karezza se livrent à des activités de liaison sexuelle, de connexion. Dans leurs échanges, les sourires et le contact peau à peau sont privilégiés, plutôt que des activités préliminaires plus ou moins classiques. La pratique de la Karezza rime avec détente et lenteur, emmenant le sexe dans une autre dimension.

Méthode Karrezza

D’où vient la Karezza ?

Il faut revenir en 1931 pour trouver les origines de la Karezza, dans un ouvrage rédigé par le théoricien américain J. William Lloyd, The Karezza Method, sur la base de connaissances popularisées à travers les Etats-Unis par le Dr Quaker Alice B. Stockham gynécologue obstétricienne américaine. D’autres sources affirment que la méthode Karezza fut découverte plus tôt, en 1844, par John Humphrey Noyes. Quoi qu’il en soit, le manuel de J. William Lloyd fut initialement publié clandestinement.

Dans son ouvrage, Noyes façonne la pratique sexuelle sur la base de ses propres expériences de couple. Le terme qu’il donna à l’époque à la recherche de plaisir sans orgasme fut « continence masculine », tout simplement parce qu’au départ, la Karezza permettait à la femme d’avoir un orgasme. Aujourd’hui, la méthode est basée sur le principe de l’expérience sexuelle sans orgasme pour aucun des partenaires.

Pourquoi pratiquer la méthode Karezza ?

Selon l’auteur et le fondateur de la méthode Karezza, l’objectif principal est de maintenir une énergie sexuelle intense, d’éviter les tensions sexuelles ou encore la diminution du désir sexuel. Selon Lloyd, la Karezza contribue à traiter diverses affections, comme notamment :

  • Les pertes vaginales
  • Les déplacements d’organe comme le prolapsus utérin par exemple
  • Les problèmes de vessie
  • L’incontinence urinaire
  • L’urétrite
  • Les règles douloureuses
  • La prostatite

A ce jour, il n’existe aucune étude permettant de confirmer les arguments de Lloyd quant aux bienfaits de la Karezza sur le plan médical.

Il n’est reste pas moins que la méthode Karezza est en mesure de stimuler le sentiment de bien-être dans le cerveau. Les activités sensuelles qui font partie de la méthode Karezza, les câlins, les sourires, les baisers, augmentent naturellement les niveaux d’ocytocine dans le corps. Hormone du plaisir, l’ocytocine est libérée lorsque les corps se rapprochent et que les individus se lient socialement.

Vie sexuelle

Comment pratiquer la méthode Karezza ?

Il n’y a pas véritablement de règle précise à suivre pour pratiquer la méthode Karezza. Cependant, dans son livre, Lloyd insiste sur les notions de calme, de chaleur, de relaxation et d’amour.

L’auteur de la Méthode Karezza inclut des instructions dans son ouvrage. Cela commence par des caresses et des échanges de mots. « Je t’aime » et autres expressions bienveillantes font ainsi partie de cette méthode sexuelle non orgasmique. Le toucher se transforme en rapports sexuels qui doivent impérativement rester lents, centrés sur l’amour plutôt que la passion. L’accent doit également être placé sur l’union avec le partenaire sexuel, dans le sentiment, dans l’énergie et dans la pensée.

Selon Lloyd, la Karezza est menée à bien si les deux partenaires se sentent unis et connectés.

Les positions classiques de la Karezza riment avec détente. Pour ce faire, les deux partenaires sont couchés côte à côte ou l’un sur l’autre. La pénétration doit être lente afin d’éviter l’orgasme. Selon les praticiens de la Karezza, cette technique prolonge l’expérience sexuelle et augmente la connexion avec l’autre.

Lorsque vous pratiquez la Karezza, essayez d’utiliser plusieurs des comportements suivants, afin de maximiser votre expérience sexuelle et sensuelle, sans toutefois atteindre l’orgasme :

  • Souriez lorsque vous établissez un contact visuel
  • Etablissez un contact peau à peau
  • Dans votre langage verbal et non verbal, approuvez les gestes de l’autre
  • Ecoutez attentivement votre partenaire
  • Synchronisez votre respiration avec celle de votre partenaire
  • Embrassez votre partenaire avec vos lèvres et votre langue
  • Bercez ou secouez doucement la tête ou le torse de votre partenaire
  • Placez-vous en cuillère avec votre partenaire pendant une trentaine de minutes
  • Faites des sons permettant à votre partenaire de percevoir votre plaisir
  • Caressez vote partenaire avec l’intention de le (la) réconforter
  • Massez votre partenaire à plusieurs endroits, notamment au niveau des pieds, des épaules et de la tête
  • Étreignez votre partenaire
  • Placez votre tête sur la poitrine de votre partenaire pour entendre battre son cœur
  • Sucez ou touchez les mamelons / les seins de votre partenaire
  • Touchez doucement les parties génitales de votre partenaire

Les experts affirment que la pratique régulière de la méthode Karezza, pendant trois semaines, peut générer des bienfaits sur le bien-être des partenaires et sur leur vie sexuelle. Il est possible que vous vous sentiez frustrée(e) en raison du fait que la méthode ne permet pas d’atteindre l’orgasme. C’est pour cela qu’il faut impérativement communiquer avec son partenaire tout en essayant la Karezza comme une méthode sexuelle différente. L’important est de rester connectés, sur la même longueur d’ondes.

Pour me soutenir :

Marion

Je suis Marion, Je suis tombée dans la mode, les astuces beauté, et les conseils en tout genre depuis plus de 5 ans maintenant ! Profitez des articles du blog :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page