Cosmétique naturel zéro déchet : comment adopter ce concept ?

De nombreux produits cosmétiques intègrent aujourd’hui des composantes telles que les sels d’aluminium, les sulfates et les éthers de glycol. Ces substances, en plus de nuire à la santé, génèrent des déchets et ont un effet polluant sur l’environnement. Pour réduire, voire supprimer l’impact négatif engendré par leur utilisation, le concept cosmétique naturel zéro déchet a vu le jour. Ce concept consiste à adopter certains gestes et à employer des produits spécifiques en remplacement ceux issus de l’industrie cosmétique. Voici quelques conseils et méthodes qui vous permettront d’intégrer facilement ce concept à votre routine beauté.

Ne négligez pas la phase d’adaptation

L’application du concept cosmétique naturel zéro déchet passe par une phase d’adaptation obligatoire. Vous devrez prendre conscience du fait qu’il s’agit d’un changement radical à opérer. Cette phase est importante car la plupart des produits de soins de beauté que vous préférez ne sont pas disponibles en version zéro déchet. Changez progressivement vos habitudes, sans toutefois vous mettre de la pression. Cela peut vous sembler complexe dans les débuts, mais vous vous adapterez rapidement aux produits alternatifs.

Misez sur les cosmétiques solides

cosmétique zéro déchet solide

Pour empêcher la prolifération des bactéries dans ces produits, les fabricants utilisent donc des substances chimiques. Ceux-ci sont nocifs pour la santé et la planète. Les cosmétiques dits « solides » se présentent alors comme une solution efficace pour remédier à ce problème. Ce sont des produits de beauté qui intègrent très peu d’eau dans leur composition. Il s’agit par exemple des shampoings solides et des déodorants en baume solide. Évitez au maximum l’usage des savons ou shampoings liquides généralement composés à base d’eau.

Si vous souhaitez adopter le concept cosmétique naturel zéro déchet, ces produits cosmétiques solides vous seront utiles. Ils produisent moins de déchets et permettent de préserver l’eau de la planète. Ils sont conseillés pour leur texture biodégradable et pour le fait qu’ils limitent le recours aux flacons plastiques. Les cosmétiques solides sont composés d’ingrédients naturels et d’actifs sélectionnés avec soin pour une efficacité optimale.

Évitez les produits jetables

Les produits à usage unique sont fortement déconseillés lorsque vous adhérez au concept cosmétique naturel zéro déchet, car ils favorisent une accumulation des déchets. Il existe des alternatives écologiques et naturelles à ce type de produits. On relève les protections hygiéniques lavables, les carrés démaquillants lavables et réutilisables et les gants démaquillants sans produits chimiques. En ce qui concerne les déodorants, ils peuvent facilement être remplacés par de la pierre ou du cristal d’alun.

Privilégiez les produits avec un packaging en verre ou en emballage compostable

Pour limiter l’empreinte écologique des produits cosmétiques, vous devrez éviter les produits cosmétiques qui sont proposés dans des emballages plastiques. Privilégiez ceux qui sont commercialisés dans des contenants en verre. L’avantage avec ce type de contenant est qu’il est essentiellement élaboré à base de silice, en plus d’être réutilisable. Le verre se définit comme un matériau sain, écologique et surtout économique.

De nombreuses marques commercialisent aujourd’hui leurs produits (crèmes, huiles, parfums, fonds de teint, etc.) dans des bocaux en verre. Si ceux-ci sont bios et naturels, n’hésitez pas à vous les procurer.

Réalisez vos produits cosmétiques vous-mêmes

Cette règle est à respecter impérativement si vous envisagez réellement d’adopter le mode zéro déchet. Le principe est simple. Confectionnez vous-mêmes les produits cosmétiques dont vous aurez besoin pour vos soins de beauté. Cela vous permettra de réduire les déchets puisque vous procéderez vous-mêmes au mélange et à la mise en bouteille de vos produits.

Pour réaliser vos produits de beauté, vous devrez obligatoirement employer des ingrédients naturels et 100 % bios. Il peut s’agit du marc de café ou des huiles végétales comme l’huile de coco ou de karité. Ces composantes peuvent vous servir à réaliser vos gommages de manière éco responsable. Pour confectionner les baumes, vous pourrez utiliser du beurre de karité ou du beurre de cacao. Ceux-ci protégeront votre peau contre les effets négatifs du soleil.

Si vous souhaitez réaliser vos masques faits maison, vous aurez besoin de l’argile verte ou blanche en fonction des besoins de votre peau. Ces produits sont disponibles dans les magasins de vente bio. Pour en apprendre davantage sur leur fabrication, les ateliers Do-It-Yourself constituent une option intéressante.

Évitez les achats compulsifs et faites le tri dans vos produits cosmétiques

Pour vous conformer au concept cosmétique naturel zéro déchet, vous devrez aller à contresens du modèle consumériste. Optez plutôt pour un mode de consommation raisonnable et raisonné. Il faudra éviter les achats compulsifs et les limiter au strict minimum. N’achetez que les produits dont vous avez réellement besoin. En adoptant ce mode de vie, vous vous rendrez compte du fait que vous avez besoin de moins de produits que vous ne le pensiez.

Effectuez régulièrement le tri dans vos effets ou produits de beauté. Il est possible que les tiroirs ou placards de votre salle de bains regorgent de flacons dont vous n’avez plus besoin. Si tel est le cas, n’hésitez pas à vous en débarrasser. Gardez les produits dont vous avez réellement besoin pour vos soins de beauté.

Le concept cosmétique naturel zéro déchet exige que vous fassiez quelques concessions. Il est donc normal que cela vous semble difficile à mettre en œuvre. Néanmoins, en appliquant les conseils et méthodes listés dans ce guide, vous pourrez progressivement vous adapter à ce nouveau mode de vie.

Pour me soutenir :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page