Sécheresse vaginale : causes et remèdes naturels

La gent féminine est souvent confrontée à de nombreux troubles anatomiques. Parmi eux, figure la sécheresse vaginale. C’est un mal qui touche de nombreuses femmes et elles ne se lassent pas dans la quête des remèdes pour en venir à bout. Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale ? Comment y remédier naturellement ?

Les causes de la sécheresse intime

La sécheresse vaginale est trouble au niveau de l’équilibre de la flore vaginale qui se traduit par le manque de lubrification du vagin. Elle se manifeste généralement par des brûlures, des irritations ou des démangeaisons au niveau du vagin, ou par des douleurs au cours des rapports sexuels. La sécheresse vaginale s’observe chez une femme sur six, notamment les ménopausées, les femmes enceintes ou les jeunes mamans.

La sécheresse vaginale la plus fréquente chez la femme est d’origine hormonale. Elle est due à une baisse du taux d’œstrogène dans l’organisme. En effet, au niveau sexuel, les œstrogènes sont responsables de la lubrification permanente du vagin. Ils agissent sur les glandes vestibulaires pour la sécrétion du mucus, le lubrifiant anatomique du vagin. Ainsi, suite à une baisse du taux d’œstrogène dans l’organisme, le mucus n’en plus produit comme il se doit et le vagin est mal hydraté.

Outre, les troubles hormonaux, d’autres causes sont à l’origine de l’apparition de la sécheresse vaginale chez la femme. Elle peut être le résultat soit d’une irritation ou une infection de la muqueuse vaginale, soit de la variation du cycle menstruel. Par ailleurs, une perturbation de la flore vaginale, des frottements prolongés (dus au port de vêtements serrés), des soins intimes agressifs et des rapports sexuels fréquents et prolongés peuvent être liés à l’apparition de la sécheresse vaginale. De nombreux facteurs viennent également compléter la liste. Il s’agit entre autres de :

  • le stress
  • la prise de certains médicaments à savoir les anti psychotiques et les antidépresseurs tricycles
  • les traumatismes (sexuels et psychotiques)
  • le tabac, la pilule
  • une mauvaise alimentation (carence en acide gras)
  • l’usage de produits irritants, tels que les préservatifs non lubrifiés et les gels de bain
  • la ménopause, la grossesse et l’allaitement, etc.

Toutefois, il existe de nombreuses solutions qui permettent d’y remédier.

sècheresse vaginale

Les solutions naturelles pour en venir à bout

De nombreux traitements médicaux sont disponibles pour lutter contre la sécheresse intime de la femme. Cependant, il existe certains remèdes naturels qui luttent très efficacement contre ce trouble.

L’alimentation

Les acides gras jouent un rôle important dans l’hydratation de la muqueuse vaginale. Une cause potentielle de la sécheresse intime chez la femme est la carence en acides gras, notamment ceux du type oméga 3 et oméga 6. Avec une alimentation riche en ces acides, il est possible de combler le manque de l’organisme et de venir à bout de la sécheresse vaginale. Ainsi, pensez à intégrer dans votre alimentation quotidienne les poissons gras comme le saumon, le maquereau, la sardine et le hareng. Aussi, vous pouvez ajouter dans votre alimentation certaines huiles végétales, telles que l’huile d’olive, l’huile de lin et l’huile de la noix de coco. Elles sont très riches en acides gras.

Les plantes

Il est possible d’avoir recours à certaines plantes pour le traitement de la sécheresse vaginale. Il s’agit de l’aloe vera, du houblon, de la centella et du calendula.

L’aloe vera

Connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, l’aloe vera est un hydratant naturel très efficace dans le traitement de la sécheresse vaginale. Son gel peut être directement appliqué sur la vulve. Utilisez de préférence un gel 100 % naturel et sans excipients.

Le hublon

Le houblon a des propriétés semblables à celles de l’œstrogène. Elle joue naturellement son rôle dans l’organisme. Son assimilation peut favoriser la lubrification du vagin.

La centella

La centella est très efficace pour venir à bout la sécheresse cutanée grâce à ces propriétés cicatrisantes et réparatrices. Qui plus est, elle est très douce et peut être utilisée directement sur la muqueuse vaginale. Il est également possible d’extraire son huile pour des usages locaux.

Le calendula

C’est une plante aux propriétés adoucissantes et assouplissantes. Elle est très sollicitée en cas d’irritations de la peau. Son huile peut être aussi directement appliquée sur la vulve.

Les huiles végétales

Plusieurs huiles végétales peuvent intervenir dans le traitement de la sécheresse. Il s’agit de l’amande douce, de la vitamine E en huile, de l’huile de coco et de l’huile d’olive. Extraites à froid et sans compléments tels que les conservateurs et les parabens, elles peuvent directement s’appliquer sur la vulve pour accroître la lubrification.

L’huile de bourrache

C’est une huile végétale efficace pour l’hydratation cutanée et très active sur le système hormonal. Vous pouvez l’utiliser pour un usage intravaginal pour lutter contre la sécheresse intime. Toutefois, il faudra en faire usage pendant environ 10 jours.

L’huile essentielle de sauge

Elle intervient dans le traitement de nombreux troubles féminins. Elle est très riche en phyto œstrogène et incite à la reconnexion de la femme. Grâce à ses propriétés, elle est à même de rétablir la stabilité hormonale chez la femme. Pour le traitement de la sécheresse vaginale, appliquez deux fois par jour (matin et soir) le mélange d’une goutte d’huile de sauge et de dix gouttes d’huile végétales au niveau du bas ventre pendant une vingtaine de jours. Toutefois, elle est déconseillée pour les femmes enceintes, celles allaitantes, pour les femmes cancéreuses et celles hormono-dépendantes.

Pour me soutenir :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page